Le petit oiseau bleu est officiellement passé du côté obscure de la force… Twitter est en effet en train de généraliser progressivement une fonctionnalité : l’affichage des « meilleurs tweets » en premier. Une mention qui peut paraître anodine mais qui est en fait un changement de paradigme pour l’entreprise de Jack Dorsey. Depuis sa création, il y a 10 ans, le service était en effet basé sur un affichage chronologique des messages. Pour les utilisateurs fidèles, Twitter était donc un flux de tweets ininterrompus, sans aucun filtre et mettant sur la même ligne les plus grands médias ou les twittos anonymes.

Un algorithme comme pour Facebook.

Un modèle qui s’opposait à un autre, celui de Facebook. Depuis longtemps la firme de Mark Zuckerberg propose un journal qui affiche par défaut une sélection de messages. L’algorithme fait le tri à partir des amis avec lesquels vous avez le plus d’interactions, souvent au détriment des pages, qui doivent alors payer de la publicité pour apparaître plus facilement dans le flux des autres utilisateurs.

Un retour au chronologique toujours possible

Twitter semble avoir suivi la même voie. Dans son « a propos », le réseau social au 140 caractères précise que « les Tweets que vous êtes susceptible d’apprécier le plus figurent en premier dans votre fil » par défaut. Ce choix se fait « sur la base des comptes avec lesquels vous interagissez le plus et des Tweets qui suscitent votre engagement », comme les retweets et les « j’aime » (symbolisés par un cœur). Ce système peut cependant être désactivé depuis les paramètres de votre compte, en décochant une case dans la section « contenu ».

Capture d’écran 2016-03-18 à 11.42.02

La même semaine qu’Instagram

Coïncidence troublante, ce changement intervient la semaine où Instagram a fait une annonce similaire. Sur son blog, la société qui appartient à Facebook a expliqué que « bientôt » les flux seraient « organisés pour montrer les moments qui vous intéressent le plus d’après nous ». La différence ? Instagram précise que cette « nouvelle expérience » se fera sur « les prochains mois » et qu’ils « prendront le temps de faire cela bien et d’écouter les retours » de ses utilisateurs, plutôt que de les mettre devant le fait accomplit.

Un contexte économique tendu chez Twitter

Ce changement chez Twitter intervient dans un contexte critique. Le réseau social a en effet perdu des utilisateurs lors du dernier trimestre et les bénéfices se font toujours attendre. Pour prendre un nouvel envol, Jack Dorsey, revenu depuis peu aux manettes, doit rendre sa création plus accessible au plus grand nombre. Plusieurs fonctionnalités qui faisaient l’ADN même de Twitter pourraient donc sauter dans les mois qui viennent, y compris la fameuse barrière des 140 caractères. Le changement ne fait donc que commencer pour l’oiseau bleu…